FC LIGNE-PARADIS : site officiel du club de foot de ST PIERRE - footeo

7ème journée : match nul face au leader possessionnais

13 mai 2014 - 19:14

Après un intermède en Coupe de La Reunion (victoire face au JCV ST-PIERRE 5-0), le FC LIGNE-PARADIS pouvait nourrir quelques regrets au sortir de cette confrontation avec le leader...Ci dessous, le compte rendu de nos confrères du JIR
FC LIGNE-PARADIS - AS POSSESSION : 1-1. S'ils n'ont pas remporté le choc de la journée, les Saint-Pierrois peuvent quand même être fiers d'avoir accroché le leader possessionnais.

Une semaine après son premier revers dans le chef-lieu, le promu s'est remis dans le sens de la marche face au grandissime favori de la D2R. Thierry Hoarau qui avouait avant la rencontre qu'il fallait "impérativement élever son niveau de jeu pour espérer quelque chose face au prétendant au titre", est certainement un entraîneur heureux à l'issue des débats. Son équipe est parvenue à rééditer l'exploit du Trois-Bassins FC qui, la journée précédente, était parvenue à accrocher les Possessionnais.

Plus mordants au coup d'envoi, les Saint-Pierrois ont été récompensés de leurs efforts juste avant la pause. Si Pape Thiaw, très remuant à la pointe de l'attaque, avait joué de malchance face à Thomas Lebon (4e sur une frappe à bout portant puis 15e sur un tir des seize mètres), Brice Acapandié était à point nommé pour profiter d'un parfait service de l'intenable Thiaw (44e, 1-0). Rien à dire, même si Farouck Issoufaly (30e) puis Mathias Libelle dans la foulée (31e), auraient pu trouver l'ouverture.

Kondoki à point nommé

Si la première mi-temps a été à l'avantage des locaux, la seconde était logiquement dominée par le leader, décidé à ne pas concéder son premier revers de la saison. Damien Marie croyait rapidement égaliser, mais Dijoux bien inspiré, stoppait le cuir de justesse. Le portier local n'avait fait que retarder l'échéance. Sur une remise de Libelle, Fabien Kondoki remettait admirablement les pendules à l'heure (57e, 1-1). Il n'en fallait pas plus aux Diables Rouges pour sortir définitivement de leur boîte. Libelle et Issoufaly vont multiplier les offensives. Mais encore une fois, les protégés de Jean-Max Tréport, amputés depuis quelques journées de leur meilleur buteur Yahaya parti rejoindre la Sainte-Marienne en D1P, étaient peu inspirés dans la zone de finition. Même Andy Permal, entré en cours de jeu, manquait à son tour une belle occasion de conforter la suprématie possessionnaise dans ce championnat. Car cet après-midi, Monaco peut lui voler la vedette, en cas de succès à Trois-Bassins.

Expédit Lamonge

Commentaires