FC LIGNE-PARADIS : site officiel du club de foot de ST PIERRE - footeo

FCLP/ ASC ST-ETIENNE : match arrêté

9 juin 2013 - 20:32

Alors que le score était de parité (1-1), l'arbitre a du interrompre le match à la 30ème minute...

 

 

Les supporters du FC LIGNE PARADIS ne sont pas vernis en ce moment…Après le match arrêté face à la JEANNE D’ARC en coupe de France pour cause de pelouse impraticable,  cette fois, c’est l’arbitre qui a décidé d’interrompre les débats, son intégrité physique étant menacé par les joueurs de St-Etienne.

Le match était pourtant parti sur de bonnes bases..Après quelques belles phases de jeu, les locaux prenaient l’avantage rapidement par l’intermédiaire de l’inévitable Titi Laiton, d’une tête piquée consécutive à un bon coup franc botté par Olivier Adras. Les Verts revenaient rapidement au score sur une contre-attaque rondement menée, avec une frappe en angle fermé où Meddy Mussard jugeait mal la trajectoire du ballon…Dès lors, le jeu se durcissait peu à peu et l’arbitre central avait du mal à tenir les 2 équipes, particulièrement les Stéphanois.

Sur une frappe manquée de Didier Ah-Hon, Lahadji Mouridi, qui faisait son grand retour, héritait d’une balle de but face à la cage…il dribblait le portier adverse et croisa sa frappe mais celle-ci fut sauvée in-extremis par le capitaine des Verts..le ballon était semble-t-il rentré mais l’arbitre de touche étant trop loin de l’action, ne put juger véritablement de l’action et les locaux bénéficièrent d’un corner…

Coup de théâtre quelques instants plus tard : la gardien de ST-ETIENNE récupérait le ballon tranquillement au devant de Dimitri Murat et sans raison, assénait une semelle au niveau du thorax de l’attaquant du FCLP..celui-ci  s’écroula et l’arbitre n’avait d’autre choix que d’expulser le dernier rempart des Verts et de siffler pénalty…s’en suivait un coup de folie de ce dernier, qui tentait d’agresser physiquement l’arbitre central avant de sortir du terrain excédé…

Le banc de touche stéphanois invectivait alors l’arbitre et celui-ci décidait alors d’arrêter le match devant leur refus de quitter le terrain..

A ce moment du match, le score était de 1-1 et le FCLP avait un pénalty à tirer et se retrouvait en  supériorité numérique, à 11 contre 10.

On espère donc que la LIGUE prendra des sanctions rapidement contre les fauteurs de trouble et donnera logiquement match gagné au FCLP.

Peut-être la pression était-elle trop forte pour les Stéphanois, qui ont « craqué » mentalement au bout de seulement 30 minutes de jeu..affaire à suivre…

Place maintenant à la Jeanne d’Arc, dans le match de coupe à rejouer, ce mercredi à 20h30 au stade Michel Volnay..

Commentaires